De Dehra Dun à Dharamkot

Parfois, ce n’est pas à vous de décider de votre départ mais au départ de décider pour vous.

Lundi 30 mai donc.
Cheveux au vent, émotions entre rires et larmes, à écouter (puis finir par subir) cette musique pop indienne qui criait dans les enceintes de l’auto-rickshaw. Nous avons pris la route. Un bus nous attendait à la gare routière de Dehradun. Départ à 17h pour un trajet de pas moins de treize heures.
On était prêtes, mentalement, à la passer cette nuit itinérante !
Mais…
Continuer la lecture de De Dehra Dun à Dharamkot

Publicités

Reprendre la route

D’abord, les champs de blés vert tendre. Les mangues dans le verger de la grosseur des petits pois. Les étendues de camomilles en fleur au parfum apaisant. Ces deux petits chiots patauds, frère et soeur, Potatoe et Panda. Et puis, hors de la bulle rurale de Navdanya, cette première immersion dans la ville de Dehradun, plongeon dans un urbanisme brouillon et vertigineux qui laisse sans repère et sans énergie.
Être nouvelle, être guidée.

Deux mois.
Continuer la lecture de Reprendre la route

Navdanya

Voilà deux semaines que je suis arrivée à Navdanya, une ferme de préservation de la biodiversité fondée par Vandana Shiva, dans l’Uttarakhand.

Un trajet en autorickshaw m’a permis de relier la gare à la ferme. Trois quarts d’heures épiques avec coups de freins pour passer quantité de petits dos d’ânes, à ne plus savoir si en Inde on roule à gauche ou à droite, pendant lesquels il m’est apparu quelques réflexions philosophiques. Notamment celle selon laquelle le klaxon est plus qu’un outil de communication pour remplacer un clignotant ou un appel de phare. C’est un instrument de musique. Personne ici ne conduit sans savoir en jouer.

C’est une coïncidence, je suis arrivée à la ferme juste avant que ne démarre une conférence de 10 jours au doux titre de « Making Peace with the Earth & Each Other : Gandhi, Globalization & Gross National Happiness ». (Rien que ça…)

Continuer la lecture de Navdanya