Féerie

Mousson de grêlons.
Dans ce café tibétain, sortant le nez de leurs assiettes,
Les visages se tournent pour regarder par la fenêtre.
Sur l’herbe d’un vert franc et foncé,
Les perles glacées rebondissent avec vivacité,
Comme une féerie,
Donnant l’illusion de n’être
Ni de ce monde réel
Ni tombées du ciel.

Publicités

Lobsang

Je m’interrogeais depuis quelques jours déjà
Sur le nom de cet arbre
Que je trouve vraiment beau,
Mais que je ne connais pas.
Puisque nous prenons la route forestière au même instant,
Je demande à un moine tibétain s’il en connaît le nom.
Il ne parle pas anglais, quelques mots seulement.
En tibétain phonétique, après improvisation d’un bref cours de prononciation,
Je retiens pour cet arbre Tama Meto.
Avant de séparer nos chemins,
Nous échangeons nos noms.
Épellation à l’appui.
Comment s’appelle cet arbre ?
Je n’en suis pas bien sûre.
Mais je sais que ce souvenir
S’appelle Lobsang.

Goûter enchanté

Après avoir descendu un chemin de roc et d’herbe,
Un après-midi,
Je prends place à Omtara, une maisonnée au creux d’un jardin enchanté.
Au dessus de la porte, l’inscription « The Moon witches kitchen » nous promet des saveurs ensorcelées.
Ma commande gourmande :
Une énorme part de gâteau vegan au chocolat, qui exhibe fièrement son moelleux.
Une parfaite réussite !
Je n’ai même pas le temps de le terminer qu’un moineau s’attable au bord de mon assiette,
Et aucunement farouche, partage avec moi les miettes.
Sur le chemin du retour,
Je suis accompagnée
De délicats papillons aux couleurs poudrées
Bleu mauve, jaune citron, blanc neige.